Le Do In

 

 

 

 Les bienfaits du Do In

 

Le Do In s'adresse à tous, aux plus jeunes comme aux anciens. Il permet :

  • de se reconnecter à soi-même, à son environnement
  • de prendre conscience de son corps et de le faire travailler en douceur
  • de se réapproprier son schéma corporel*
  • de prendre conscience de la relation geste-santé
  • d'aider au relâchement de l’hyper-activité cérébrale
  • de procurer un calme tonique et une énergie nouvelle
  • de soulager les douleurs musculaires dues aux mauvaises postures
  • de favoriser le sommeil réparateur
  • de diminuer le stress quotidien
  • un plus grand bien-être physique et émotionnel

Il peut être particulièrement bénéfique à certains moments de la vie :

  • en cas de grossesse : prise de poids, jambes lourdes, crampes, fatigue, ...
  • pour activer la récupération après l'allaitement, une blessure, un accident
  • lors d'une maladie qui nous confine au lit, dans un fauteuil
  • pour accompagner un amaigrissement : renouvellement du schéma corporel, stimulation des muscles de soutien des organes
  • en cas de fatigue, crampes, lourdeur dans les jambes
  • en cas de "trac" avant une épreuve difficile
  • pour les sportifs de tous niveaux et de toutes disciplines 
  • pour les musiciens, les danseurs

Le Do In assouplit le corps dans son ensemble, relance la circulation, stimule les grandes fonctions de respiration, circulation et digestion.

 

Origine du Do In

Le do-in repose sur les grands principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise*, fondée sur la philosophie taoïste. Connu également sous le nom de “tao-inn”, le do-in signifie étymologiquement "la voie de l’énergie".

 

Principe du Do In

Le Do In est  la voie de l'énergie, de l'étirement, c'est à dire la gestuelle qui permet au corps d'exprimer son potentiel énergétique optimal. C'est une synthèse manuelle de l'acupuncture traditionnelle chinoise.

Le do-in est une technique d'auto-masso-puncture (ou digito-puncture) qui favorise la circulation de l’énergie, le Qi*, à l’intérieur du corps.

 

Pourquoi s’auto-masser selon les principes Do In ?

Les Chinois considèrent que le Do In est l’art de vivre en harmonie avec soi-même. S’automasser permettrait de faire circuler cette énergie vitale, le Qi, de manière diffuse dans le corps, afin de le revitaliser, de le préserver de la maladie et de la vieillesse.

Selon les techniques utilisées pour se masser, le Do In relaxe les parties du corps mises en tension tout au long de la journée, libère le corps de ses blocages et participe à l’élimination des toxines.

Il sert alors à soulager plusieurs types de douleurs, notamment liées à l’arthrose, aux rhumatismes, tendinites ou aux maux du dos et du cou.

 

Quand et comment pratique-t-on l'auto-masso-puncture Do In ?

Idéalement, l'auto-masso-puncture Do In se pratique le matin pour redynamiser son corps après une nuit de sommeil. Cependant, il peut servir à tout moment de la journée à dénouer des tensions musculaires liées à des mauvaises postures au travail ou au stress. 

Le Do In s’intègre complètement dans la vie quotidienne : très rapide et très efficace, c’est le soin performant et rentable par excellence, tout à fait adapté à notre vie moderne !

A utiliser en prévention du stress et de son cortège de maux ou en réparation de ceux-ci aussi souvent que possible.

 

Dans tous les cas, les praticiens recommandent la pratique du Do In en position assise. Au Japon, la posture traditionnelle est le seiza*, ce qui revient à s’asseoir sur ses talons, mais une chaise confortable fait aussi l’affaire.

 

Afin d’acquérir le bon geste, il est essentiel de se référer à un praticien compétent.

 

Contre-indications à l’auto-masso-puncture Do In

Il n’existe aucune contre-indication à la pratique de l’auto-masso-puncture Do In. Cependant, comme en acupuncture, il est préférable d’éviter les pressions autour du ventre chez les femmes enceintes.

Le Do In est également déconseillé en cas de fièvre élevée, d’hémorragie, d’hémophilie, de maladie contagieuse, de maladie de la peau ou sur des cicatrices récentes.

 

Comment se déroule l’auto-masso-puncture Do In ?

L’enchaînement : après avoir échauffé les mains, l’auto-masso-puncture Do In s’effectue dans le sens suivant : crâne, visage, oreilles, nuque, épaules, zone ingrate entre les omoplates, poitrine (respiration), taille, pieds, jambes, bassin, reins, dos, ventre.

Les pressions : à l’aide de ses doigts, de sa main ou de son poing, stimuler des points déterminants dans la circulation du Qi. Pressions, pincement, martèlement, frictions, massage doux…il existe toute une palette de gestes. 

Lorsqu’un point est douloureux, l’énergie y est stagnante. Il faut donc la disperser doucement en massant le point dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si, au contraire, l’énergie est manquante, il faut stimuler le point par des pressions plus fortes, sans les prolonger plus de trois minutes.

Le praticien en Do In pourra vous enseigner plusieurs techniques que vous pourrez reproduire en toutes circonstances chez vous ou en déplacement.

 

Comment choisir son praticien en Do In ?

Le praticien en Do In est souvent une personne formée à la pratique du shiatsu,  par un organisme officiel dispensant une formation complète et appliquant un code de déontologie.